Le CIDD, crédit d'impôt développement durable vient d'évoluer, devenu, Crédit d'impôt Transition énergétique (CITE), il concerne dorénavant tous les produits répondant aux critères de performance exigés, sans besoin de bouquet de travaux. (Les plafonds sur plusieurs années et autres conditions propres à chacun demeurent)

Pour que le volet soit éligible, il doit apporter un gain en isolation suffisant: le DR (delta R) doit être supérieur strictement à 0,22 m².K/W. Sur tous nos volets des gammes ID et Design (sauf l'activ'home) l'option "lame faible émissivité" donne au volet un DR de 0,25. Ainsi avec cette option, votre volet est éligible au CITE. Si vous remplissez les conditions pour obtenir ce crédit d'impôt, (notamment fourniture et pose par un professionnel labellisé RGE, plafond de déduction, habitation principale..), vous ferez alors de sérieuses économies car en plus la TVA applicable lors d'une pose par un professionnel est alors réduite à 5,5%.

Précision sur le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : exclusion des moteurs de volet roulant.
La valeur du moteur doit apparaître directement sur la facture pour être déduite du CITE. L’installateur peut fixer le prix forfaitaire de la plus-value moteur en fonction de son prix d’achat et de revente à son propre client. Pour avoir une idée du prix du moteur, l’installateur peut par exemple se baser sur la gamme Nelto où le surcoût du moteur par rapport au treuil est de 100€ prix public HT en filaire et de 155€ en radio.

Pourquoi nous ne proposons pas de volets avec tablier faible émissivité en teinte autre que le blanc extérieur?

La revalorisation du crédit d’impôt pour la transition énergétique engendre des demandes supplémentaires de volets roulants en aluminium avec revêtement faiblement émissif, pour atteindre la résistance thermique requise. Ces demandes portent essentiellement sur les teintes gris anthracite (notre code 117) et marron (notre code 240).

Or BUBENDORFF teste systématiquement toute mise en production sur plus de 21000 cycles pour valider la tenue dans le temps alors que d'autres se contentent des 14000 cycles demandés par la norme NF en matière de fermeture, et ne testent rien en matière de durabilité esthétique. Les résultats d’essais font ressortir pour ces teintes une altération de la qualité perçue du tablier à moyen ou court terme, s’apparentant à des défauts de laquage. Il s‘agit d’un dépôt de pigments sur les lames de tablier (voir photo ci-dessous), inhérent au process de fabrication du revêtement et au contact des lames entre elles lors de l’enroulement du tablier, indépendant du type de lames et de volets.
Ce phénomène a été confirmé par le fabriquant de feuillard laqué et constaté sur les produits d'autres fabricants de volets testés. S’il ne remet pas en cause le bon fonctionnement du volet, il nous conduit néanmoins à reporter la mise sur le marché de ce produit pour les teintes foncées, afin de préserver la satisfaction de nos clients.

Ce dépôt est quasi invisible sur la teinte Blanc 100 en tablier faible émissivité ; celle-ci reste donc à l’offre.